L'amour des abeilles,
Baud, Morbihan

C’est à Baud, dans le Morbihan, à côté de chez moi que je vais chercher le miel de sarrasin qui colore et parfume mon savon de manière si particulière;

Mr et Me Lamour, récoltants, travaillent artisanalement avec une trentaine de ruches.

Ce miel si caractéristique est récolté essentiellement en Bretagne et pays de loire. La récolte est assez régulière et particulièrement longue : elle s’étend sur plusieurs semaines, de mi-juillet à mi-septembre, ce qui donne aux abeilles le temps de bien butiner cette plante. On peut difficilement le comparer à d’autres miels tant il se démarque par ses arômes puissants de caroubes, et de fruits secs.

Sel de Guérande

Je me  fournis en sel marin chez nos voisins, sur la presqu’ile de Guérande; c’est dans une structure familiale, à taille humaine, “Les artisans du sel” que j’ai pu trouver un sel pur et naturel.

Ce produit riche en oligo-éléments et en minéraux doit sa couleur grise au fait qu’il soit 100% naturel; il n’est ni n’est ni blanchi, ni traité .

Après plusieurs mois de préparation des marais, les paludiers récoltent le sel de juin à septembre.

Alguerie du guilvinec

J’ai quitté le Morbihan pour le Finistère afin de trouver des algues, en particulier le Wakamé dont on ne garde que les feuilles.

L’alguerie de Scarlette Le Corre est située au Guilvinec et est spécialisée dans les algues comestibles.

Scarlette le Corre récolte le Wakamé  sur ses concessions maritimes dans la baie du Guilvinec . Elle la récolte en mars-avril-mai quand l’algue est jeune. L’algue wakamé tire sa particularité de sa couleur. En effet le pigment qui la compose favorise le renouvellement cellulaire et possède des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires.

Sandrine-Denis-potière

Ô tour du pot, Saint Avé, Morbihan

Les porte-savons que je vous propose sont réalisés par Sandrine Denis potière à Saint Avé dans le Morbihan. Elle travaille le grès qu’elle émaille ensuite.

le grès est reconnu comme étant une matière très solide et étanche. Ces caractéristiques sont obtenues grâce à une cuisson à très haute température. Après le séchage de la pièce, il subit une première cuisson; puis vient le temps de l’émaillage qui participe à la coloration; vient ensuite la seconde et dernière cuison.

Vous pouvez retrouver les réalisations de Sandrine sur diverses manifestations locales ou dans des boutiques d’artisanants ainsi que toutes ses actualités sur son compte facebook: https://www.facebook.com/otourdupot/photos/a.868922093280547/1050545038451584/?type=1&theater